“Immersion”dans le nouveau restaurant de Laura, Les paris de Laura

“Immersion”dans le nouveau restaurant de Laura, Les paris de Laura

Arrivées cinq minutes avant son ouverture dominicale, la file d’attente a déjà grandit le long de l’établissement. C’est plutôt bon signe ; d’une part la popularité du lieu nous laisse imaginer la qualité de la restauration, d’autre part, être arrivées en avance n’était pas du luxe pour les gargouillis qui se font déjà ressentir.

Petit conseil ; venez à deux pour vous éviter une trop longue attente. Ce jour là c’était chose faite, installées parmi les première et l’espace de dix minutes, le restaurant est déjà au complet.

L’équipe s’active en cuisine, les premiers plats arrivent déjà pour le plus grand plaisir des attablés, ce qui nous fait vite oublier la fraîche ouverture du lieu.

Et oui, c’est il y a seulement quelques mois que Laura a ouvert ses portes, 8 Rue Lucien Sampaix dans le célèbre quartier de République à Paris. Naît dans le difficile contexte économique du confinement, cet établissement a su prendre sa place. Ce n’était pas sans compter le courage et la détermination des Paris de Laura à vouloir combler une clientèle affamée de plats autant gourmands qu’alléchants.

Alors j’en viens, “mais qu’en est-il dans l’assiette?” vous me diriez.

Attendez quelques secondes, le serveur déambule entre les chaises et les clients pour prendre notre commande ! Préoccupée par mes intolérances alimentaires je lui demande ce qu’il peut faire pour moi… pas grand chose d’évidence. Compréhensive face à la récente ouverture du coffee shop, il tente quand même de me satisfaire.

Une omelette “baveuse”, sans lait. sans toast, et sans fromage donc. Je vous voit déjà rire derrière votre écran. Oui oui je vous vois !

Histoire d’apporter quelques glucides, espérant tenir jusqu’à l’heure du goûter, je me laisse convaincre par leur granola.

Mon amie elle opte pour l’omelette baveuse AVEC. Et AVEC suppléments. Le contraste est bien là (rires). Plus tard elle commande aussi la généreuse gaufre au sirop d’érable.

Oui parce que l’avantage chez Immersion, c’est que vous pouvez ajouter autant de topping que vous le souhaitez ! Ainsi chacun personnalise son assiette selon ses envies.

Du gourmand, rien que du gourmand. Convaincue ?

L’omelette vaut réellement le détour. Relevée par un filet d’huile de truffe, improbable et pourtant si unique !

Déçue par le granola au yaourt de coco et beurre de cacahuète. Il ressemblait plutôt à du beurre de cacahuète surmonté d’une cuillère de yaourt de coco le tout parsemé de quelques graines et flocons (trop) sucrés à mon goût. Pour les glucides qui tiennent au corps on repassera donc.

Ici on ne vient pas pour le côté sain que Laura soutien à travers son blog, ses posts et sa démarche mais plutôt pour le côté gourmand, qui ressort dans chacuns de ses partages. En parlant avec elle en fin de repas, je comprends que sa démarche est désormais plus tourné vers le gourmand que le sain, pour répondre à la demande générale. C’est un parti pris.

Et je souligne sa gentillesse de prendre le temps de discutter malgré l’afflux constant de nouveaux clients.

Aussi, mon amie en était tellement convaincue qu’elle est repartie en me disant “j’aimerais habiter dans cet immeuble pour y venir tous les matins!”

Pour conclure…

Je vous conseille d’y venir en semaine, comme Laura me l’a recommandé.

Venez y pour la gourmandise et vous ne serez pas déçus !

Tout est frais, fait sur place et “minute”… vu la taille du four où les cookies ne sont enfournés que par 8, il ne m’en a pas fallu plus pour être convaincue !

La personnalisation des plats est vraiment un plus, pour ceux qui ont du mal à se décider.

Avis aux intolérants : renseignez vous avant d’y aller, la carte change souvent.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *