Rééquilibrer son alimentation

Rééquilibrer son alimentation

Vous êtes nombreux à me demander comment j’ai fait pour perdre du poids. En ayant perdu 2 tailles de jean de manière simple, durable et en me faisant plaisir à chaque bouchée, j’ai aussi et surtout gagné confiance en moi et pu me surpasser physiquement, #biendansmonslip ! Si j’ai réussi, vous en êtes aussi capables !

Avant tout, il est nécessaire de comprendre l’importance des macro nutriments. Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

Les macronutriments sont les nutriments que l’on retrouve dans tous les aliments bruts et dont votre corps a besoin pour fonctionner normalement. Parmi ces macro nutriments on compte : les glucides, les lipides et les protéines

Petit rappel :  Les glucides fournissent 4 calories par gramme, les lipide 9 et les protéines 4. 

C’est sur l’équilibre de ces macro-nutriments que l’on va jouer pour adapter notre alimentation en fonction de nos besoins.

Comment composer une assiette équilibrée ?

Votre assiette doit être composée d’1/4 de protéine, ¼ de glucides : ces aliments vont vous apporter de l’énergie sur la durée, mais également entretenir vos muscles. Ce sont des aliments essentiels pour que votre organisme fonctionne bien.

A cela, ajouter toujours 1 cuillère à soupe de lipide (huile, beurre de cacahuète, 1 poignée d’amandes, 1/2 avocat), pour un bon fonctionnement du système nerveux, hormonal, mais également une satiété sur une plus longue durée lorsque couplé avec les deux macro-nutriments précédents.

Enfin ajoutez des fibres, des vitamines et des minéraux à votre assiette grâce aux légumes (1/2 de votre assiette) pour santé, vitalité mais aussi augmenter votre sensation de satiété en fin de repas. Dans l’idéal, si votre digestion n’en est pas perturbée, essayez de faire moitié-moitié légumes cru et légumes cuits, que ce soit au cours d’une journée ou de chaque repas.

C’est l’association de ces macronutriments qui feront de votre repas un repas complet et satisfaisant. Additionnés ces aliments répondent non seulement à vos besoins en terme de santé mais aussi en terme de plaisir. 

Et cela, au cours d’une journée, ça donne quoi ?

A vous de voir de quelle manière vous souhaitez répartir vos prises alimentaires. Essayez un petit-déjeuner (50g* de féculent, 150g* de laitage ou alternative, 150g* de fruits), un déjeuner (féculents, une portion de protéines, lipides, légumes), un dîner (féculents, 1/2 portion de protéines, légumes) avec un ou deux snacks (quelques amandes ou un laitage, un fruit ou des fruits secs, une barre énergétique avec peu d’ingrédients, une tartine salée…) répartis sur votre journée.

*Ces quantités sont données à titre d’exemple et doivent être personnalisées.

Mon site s’articule autour de cet équilibre. Vous retrouverez dans la partie salé : du cru et du cuit. Dans la version sucrée : des petits déjeuner et des snacks. Il s’articule autours du mode d’alimentation que j’ai choisi et qui me semble varié, équilibré et durable. Je vous propose également plusieurs recettes sur mon compte instagram qui correspondent elles aussi à cette alimentation équilibrée.

Retenez que…

Il est important de maintenir un niveau suffisant de glucides/protéines/lipides par jour pour répondre au besoin de votre corps. Vos muscles, vos organes, vos cellules ont besoin d’être nourris ! Et oui, c’est en les nourrissant suffisamment que vous dormirez mieux, aurez assez d’énergie pour vos activités, resterez concentré au travail, serez moins stressés etc, etc.

Ecoutez-vous. Je ne le répéterais jamais assez mais votre corps est votre meilleur ami. Si vous mourrez d’envie d’un carreau de chocolat, c’est que vous en avez surement besoin pour répondre à un manque de sucre, de magnésium, ou assouvir votre plaisir gustatif. Si depuis plusieurs semaines, consommez des produits laitiers ou des œufs vous appelle, c’est que vous avez surement une carence. Alors ne vous formatez pas dans des moules sous prétexte de répondre à des “convictions”, qui si elles ne sont pas respectées amènent forcément un jugement. Soyez simplement dans la mesure, et faites ce que vous pouvez à votre niveau mais ne vous oubliez pas pour autant.

Mangez à votre faim. Comblez vos assiettes avec plus ou moins de légumes selon votre faim. Si ça ne suffit pas, n’hésitez pas à ajouter des féculents. Le corps et les besoins fluctuent énormément selon les périodes. Encore une fois soyez dans la mesure et évitez les excès, vous êtes la personne la plus à même de savoir ce qui est bon pour vous.

Si je devais résumer cela en trois mois : s’écouter, croire en soi et se surpasser.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *